03
mar
11

Une nouvelle librairie à Orléans

Cliquez ici pour accéder  au blog de la Librairie Passion Culture

ou suivez-vous sur la page Facebook de la librairie !


09
fév
11

Meurtres pour rédemption…

Je ne suis pas une grande lectrice de polar, et pourtant j’ai dévoré ce livre de Karine Giébel, paru aux Editions Fleuve Noir, Meutres pour rédemption ! Je me suis laissée tenter malgré l’épaisseur du roman et la densité de son écriture, encouragée par le fait que j’avais adoré Les morsures de l’ombre du même auteur.

Marianne est jolie, elle a 20 ans et elle est derrière les barreaux, à perpétuité, pour meurtre. Les matons, la drogue, la violence, c’est l’enfer carcéral…aucune chance de retrouver la liberté. Et pourtant, un jour l’opportunité va se présenter. Doit-elle saisir sa chance ?

Un roman époustouflant…

07
fév
11

à lire : Ouragan, de Laurent Gaudé

 

Ouragan - Actes Sud

Que reste-t-il lorsque la tempête a tout emporté ? Plus de toit, plus de liens sociaux, juste des hommes et femmes perdus, face à leur condition.

Une dizaine de personnages, dont Josephine, Keanu ou Rose voient leurs vies bousculées par cet ouragan qui a balayé la ville sur son passage.

Laurent Gaudé aborde dans ce roman l’Ouragan Katrina (sans jamais le nommer), à la Nouvelle Orléans, et peint au travers d’un évènement apocalyptique des personnages et leurs sentiments terriblement touchants.

 

30
oct
10

Inauguration du Kiosque des Vitrines d’Orléans

Hier a été inauguré le kiosque des Vitrines d’Orléans par Serge Grouard, Député-Maire et Elisa Pinault, Présidente de l’association de commerçants, Place du Martroi à Orléans. Ce kiosque sera ouvert tous les jours (sauf le dimanche) afin de donner des informations aux personnes faisant leur shopping dans le centre ville. Plus de 400 commerçants adhèrent aux Vitrines d’Orléans : pour les retrouver facilement, sélectionnez-les sur la carte interactive du site www.vitrines-orleans.com !

08
juil
09

L’étonnant bocal de Claude Pinault

couv_PinaultComment imaginer que la vie peut parfois basculer dans le plus noir des cauchemars, sans prévenir, du jour au lendemain ? Comment une famille peut plonger dans la souffrance physique et morale et être impuissant

e, désarmée face à une maladie rare qui frappe l’un de ses proches ; une maladie orpheline, dont les médecins ne connaissent pas encore tous les rouages.

C’est la douloureuse expérience vécue par Claude Pinault, atteint il y a quatre ans par la maladie du syndrome de Guillain-Barré. Cette maladie grave qui atteint le système nerveux et paralyse chaque membre avec une fulgurance incroyable. A travers le Syndrome du bocal (Buchet-Chastel), Claude Pinault a voulu exorciser quatorze mois de souffrance où il a pu, à force de ténacité, courage et volonté, faire exploser le « bocal » dans lequel son corps était prisonnier. Il offre un témoignage aux malades et à leurs familles qui peuvent être touchées par cette terrible maladie.

Vous pouvez désormais échanger avec Claude Pinault sur : http://claudepinault.com

07
juil
09

Une nouvelle drole de petite bete

Les drôles de petites bêtes fêtes leur 15 ans. Vous les connaissez, bien sûr, Mireille l’abeille, Belle la coccinelle, Siméon le papillon, ou encore Léon le bourdon. Elles accompagnent nos enfants de 3 à 6 ans, car la collection Giboulées de Gallimard Jeunesse est particulièrement adaptée aux premières lectures.

COUV VICTOR LE CASTORLe dernier album de la collection nous raconte l’histoire de Victor le castor que ses parents  pousse à quitter la maison familiale, car il est maintenant en âge de construire sa propre maison et de fonder sa famille. C’est avec un grand regret qu’il s’exécute et qu’il part à l’aventure. Qui va-t-il rencontrer dans la forêt et au bord de la rivière ?…

30
mar
09

Séraphine de Senlis

couv-seraphineLe Printemps arrive et avec lui une explosion de fleurs et de chants d’oiseaux. C’est la renaissance annuelle de la nature. Alors pourquoi s’enfermer dans une lecture déprimante, serait-elle primée, à l’instar du roman d’Olivier Adam, Des vents contraires ( Editions de l’Olivier) qui vient de recevoir le Grand Prix RTL-Lire 2009. On ressort de ce livre avec une chape de plomb sur la tête, une envie de s’enfouir sous un oreiller pour ne plus jamais en ressortir. C’est fatigant à la fin de ne lire que des romans nombrilistes et infiniment tristes, quelque soit la qualité d’écriture des auteurs que je ne remets absolument pas en cause.

Malgré tout, je vous conseille de vous pencher plutôt sur La vie rêvée de Séraphine de Senlis (Phébus) dont Françoise Cloarec nous livre une biographie claire qu’elle a pu réaliser grâce à un travail de recherches documentaires exceptionnel.

On suit la destinée de cette artiste qui est née dans un milieu pauvre, orpheline très jeune et placée comme servante dans des familles bourgeoises. On assiste à l’appel mystique qui la pousse vers la peinture, à plus de 40 ans, et dont jaillit une explosion  de tableaux représentant des bouquets de fleurs colorées, des œuvres lumineuses qui reflètent la joie et l’exaltation de la magie de la vie.

Un destin fabuleux, retracé également avec bonheur par Martin Provost dans son film Séraphine. Il fût le grand gagnant de la 34ème cérémonie de remise des Césars avec sept prix remportés, dont celui du meilleur film et de la meilleure actrice, récompensant la performance de Yolande Moreau. Si vous n’avez pas pu voir le film au cinéma, sachez que le DVD devrait sortir au mois d’avril.




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.